Sadhus de Pashupatinath

17/12/2015

Pashupatinath NEPAL

Pour ce dernier jour j'avais prévu depuis longtemps d'aller voir un de ces lieux si particuliers et que j'aime tant.
Comme d'habitude je pars tôt et à pied, une trentaine de minutes à travers les faubourgs de la ville, ambiance du matin, écoliers sur le chemin, boutiques qui ouvrent, les chiens et les vaches déambulent, tout s'éveille sous mes yeux curieux.
Arrivée vers 6h30 sur les lieux, déjà énormément de fidèles hindouistes, car il s'agit d'un haut lieu saint, se dirigent vers l'entrée d'un fameux temple, interdit aux non hindouistes.
Plusieurs bonnes raisons de venir tôt et vous comprendrez la raison principale un peu plus tard.
J'arrive donc sur les ghats, pour ceux qui ne connaissent pas ce sont des marches le long de la rivière  (ici la Bagmati, affluant du Gange) où se passent les ablutions, les offrandes, les crémations etc ...
je cerne les lieux, il ne se passe pas grand chose, et c'est là le premier intérêt, je vais voir se mettre en place l'ambiance et voir monter la ferveur. Ma première observation, posé face au temple un peu perché au dessus de la rivière, est un manège humain assez cocasse ! les pèlerins et fidèles jettent des pièces sur un petit temple en dessous d'eux, sorte d'offrande,  le but étant que la ou les pièces restent sur le toit, mais beaucoup finissent par terre et là une petite bande de jeunes garçons récupèrent tout simplement toutes les pièces qui finiront dans leurs poches, et cela aux yeux et vue de tous, une conclusion positive donc.
Les saddhus sont sur les lieux, beaux, colorés, respectés, je vais les approcher une première fois, leur Namaste est chaleureux, les questions fusent : d'où viens tu ? comment tu t'appelles etc, les questions que l'on me pose tant de fois par jour, je rentre donc en bon contact avec un groupe de 5 ou 6 saddhus souriants et qui ne me demandent pas d'argent et me proposent même de faire des photos, je suis agréablement surpris, plus tard je reviens vers eux, leur offre un milk tea (6 thés coûtent 50 centimes pour info) et un d'eux va me prendre en amitié, il est splendide.
Il me propose de l'accompagner à un lieu ou il va méditer, on passera une bonne demie heure ensemble, on communique comme on peut, il ne parle pas anglais, mais en fait on se comprend, Il va me montrer une petite collection de pièces étrangères, et avant de partir je me rappelle avoir gardé un billet d'un dollar, tout neuf, je lui offre, à son tour il m'offre une vieille pièce Népalaise, tout droit sortie de sa collection, puis une de ses graines qui composent les colliers de prières, il va ensuite me poser le fameux tikka sur le front, je suis très ému, on se salue avec beaucoup de tendresse et d'émotions, une rencontre que je n'oublierai jamais ♡
La suite, pour faire vite, 

des crémations, des ablutions ... et la deuxième bonne raison de ma venue de très bonne heure, l'arrivée en masse de touristes, jusque là j'étais seul depuis trois heures, l'ambiance va changer complètement, des groupes entiers avec leurs guides, se posent en face des crémations et photographient, même chose avec les saddhus moyennant finances !!! 

 

 

Photos Népal 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload