Le Maroc à notre porte

07/02/2016

MAROC Janvier 2016 

A deux heures d'avion de la France, ce pays nord africain nous offre un bol d'air et un bon dépaysement. 

J'y ai passé 17 jours pas toujours chauds, c'est encore l'hiver, mais chaleureux.

10 ans aprés mon premier voyage sac à dos au Maroc, me revoilà donc parti à la rencontre de ses habitants, de ses paysages et de sa culture.

L'itinéraire du nord au sud m'a permis de voir des univers et paysages différents, de Casablanca et sa grande mosquée Hassan II, en passant par Tétouan et son authentique médina, Chefchaouen la ville bleue et Fès la cité impériale.

Ensuite direction le sud, d'abord le sud de l'Atlas à Tinghir et sa gigantesque et belle palmeraie parsemée de vieilles kasbahs, puis les gorges du Todra, la suite me mène à M'Hamid, déjà un pied dans le désert avant d'aller passer deux nuits fraîches et étoilées, et deux journées dans la chaleur et l'immensité des dunes de l'erg Chigaga dans le Sahara, les deux jours suivants se feront à Aït Ben Haddou avec sa fabuleuse kasbah accrochée à une colline, lieu de tournage de Gladiator (entres autres)  et ses environs sublimes.

Dernière après-midi et nuit à Marrakech, son souk et sa place Jemaa el Fna.

De jolies portes vont jalonner ce parcours, en voilà quelques unes ... 

 

 

Les marocains ont un grand sens de l'accueil et me l'ont encore prouvé à de nombreuses reprises, comme d'habitude et un peu comme partout, plus on s'éloigne des sentiers, plus on s'écarte, et plus on ressent cette chaleur humaine, j'ai donc bu de très très nombreux thés ;-) et fait de belles rencontres.

Une des choses qui m'a également marqué dans ce voyage ce sont les améliorations concernant les transports, les conditions de transport, l'état des routes, des bus et taxis, en conclusion ce fut relativement facile et confortable, parfois à regrets, mais je ne pense à ce moment là qu'à mon égoïste plaisir à me sentir déconnecté et loin de chez moi !!! 

Les repas ont été délicieux, de grands et bons moments autour des généreux couscous et tajines ... 

 

 

 Je finirai ce petit carnet de voyage par le désert, j'étais très heureux de retourner dans ce milieu naturel unique et grandiose qu'est le désert, et tout particulièrement dans le roi incontesté, le Sahara.

Un monde presque imaginaire ou le vent fait danser le sommet des dunes, ou le soleil transforme le sable en or, ou la sensualité des courbes et les nuances de couleurs régalent les yeux et les coeurs, ou la nuit offre un véritable spectacle d'un ciel pur aux millions d'étoiles, ou le silence résonne et nourrit les âmes ... magique.

J'ai toujours été bien dans ces lieux à priori hostiles, loin de toute agitation et folie des Hommes.

 

A bientôt pour de prochaines aventures :)

 

 

Carpe diem 

 

 

Retour en haut

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload